PATRICK VILALLONGUE : Artiste Peintre, Photographiste, Designer
DIAPORAMAŒUVRESEXPOSITIONSBIOGRAPHIECONTACTS
CATALOGUES PHOTOSTABLEAUX / DESSINS
Le Noir et BlancLes grands voiliersPaysagesNaturePorts et fleuvesBord de merLa ville
Café-terrasseVieilles pierresPersonnagesClin d'œil d'ailleursNew-YorkCarnaval de VeniseVenise
Vision graphiqueCompositionsRecherchesOmbre et lumièreGrands Projets

Catalogue : Nature

T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T


Lire le texte



Ciel menaçant

« Il a mis son large feutre gris, le ciel !
Un chapeau à larges bords qui le recouvre et le rend triste.
Serait-il endeuillé, aurait-il perdu quelque étoile adorée?
Noooon! Il est fâché et ses yeux jettent des éclairs de colère
sur cette Terre qui a perdu la tête.
Réveillez-vous, dit le Ciel à la Terre, éveillez vos gens.
Demain, il sera trop tard! »

Avec les mots de :
Michelle Chappuis....(lien vers Twitter)




« J’ai mal à la France !

Ce soir, j’ai un peu mal à ma France,
J’ai peur aussi, pour le pays de mon enfance !
Malgré son courage de femme libre et sa sagesse de demoiselle
Et bien qu’elle fût la lumière du monde, à la fois belle et rebelle !
De ses côtes déchiquetées où la mer vient s’écraser,
A ses plages dorées sous un soleil d’été,
De ses pics enneigés à ses collines boisées,
De ses champs de blé dorés à ses milliers de clochers,
De ses villages nichés au creux de ses vallées
A ses antiques et médiévales cités,
C’est dans sa diversité que la France trouve sa grandeur
Et dans son Histoire qu’elle retrouvera ses valeurs !
Mais que sont donc devenus ses enfants ?
Où se sont ils égarés ? Où est leur courage d’antan ?
On nous dit arrogants, entêtés et sans gêne…
C’est toujours mieux qu’être pétris par la haine !
On nous prétend égoïstes, paresseux et râleurs…
Ca vaut mieux qu’abandonner ses valeurs !
Mais qu’est ce qui justifie cette dérive, ce repli sur soi ?
Pourquoi certains choisissent-ils la haine encore une fois ?
Ont-ils donc tous, peu à peu, perdu la mémoire,
Oubié les heures les plus sombres de notre Histoire ?
Des guerres de religion à la collaboration,
Mille fois déjà nous avons cédé à la tentation !
Voir en l’autre la cause de tous nos maux,
Hurler avec les loups pour espérer sauver sa peau,
Perdre son humanité pour conserver son confort,
Ou accepter sans rougir le règne et la loi du plus fort !
Réfléchissez ! Souvenez vous ! Ce n’est pas la France ça !
Ce n’est pas nous, ça ne nous ressemble pas !
A chaque injustice, à chaque affront,
La France s’est levée pour faire front !
Allez !! Réveillez vos valeurs, retrouvez votre honneur !
Ne cédez ni à la facilité ni à la peur,
Ne vous laissez pas aveugler par la colère,
Ne vous laissez pas abuser par des chimères,
N’écoutez pas le chant trompeur des sirènes,
N’acceptez pas une société fondée sur la haine !!!
Debout, Peuple de France, luttez, résistez !
Chassez les loups hors de vos cités !
Redevenons le peuple des droits de l’Homme,
Acceptons les différences, soyons humains en somme !
Cherchez la vérité, posez vous les bonnes questions !
Que vous offrent ceux qui manipulent vos émotions ?
Voulez vous un pays ultra-sécurisé ?
Une nation où règneraient les inégalités ?
Voulez vous rabaisser le pays de toutes les résistances
Au rang des nations honnies pour leur intolérance ?
Souhaitez vous, pour préserver un ou deux avantages
Revenir à des idées, des pratiques d’un autre âge ?
Allons-nous recommencer à dresser des murs ?
A nous résigner sans le moindre murmure ?
Pourrez vous encore vous r’garder dans l’miroir,
Ou bien prétendrez vous toujours « ne pas savoir »
Quand au nom de la « préférence nationale »,
On vous annoncera, un beau jour, la « décision finale » ???
Combien de principes accepterez vous de bafouer
Pour quelques privilèges, quelques priorités ?
Combien de commémorations annulées ?
Combien de places, de rues rebaptisées ?
Combien de cimetières saccagés, de mosquées brûlées,
Pour qu’enfin, finalement, vous compreniez
Que la haine et la liberté ne font pas bon ménage,
Et que certains, jamais, ne changent de visage !!
La France est un jardin, une Terre d’accueil,
N’en faites pas un ghetto, une prison, un cercueil !!! »

Colmar 23 mars 2015

Avec les mots de :
Katy....(lien vers Twitter)




Catalogue : "Nature"
Ref. : 127

Format max :
jusqu'à 0,85 m en qualité photo


Tirage : 150 ex. numérotés, certifiés

Origine de l'image : Numérique

Date et lieu : 10/07/2000,
Les Saintes Maries de la Mer



© Patrick Vilallongue 2012-2017 - Tous droits réservés - patrick@vilallongue.com, création du site : Irina Larneva - Espace perso