PATRICK VILALLONGUE : Artiste Peintre, Photographiste, Designer
DIAPORAMAŒUVRESEXPOSITIONSBIOGRAPHIECONTACTS
CATALOGUES PHOTOSTABLEAUX / DESSINS
Le Noir et BlancLes grands voiliersPaysagesNaturePorts et fleuvesBord de merLa ville
Café-terrasseVieilles pierresPersonnagesClin d'œil d'ailleursNew-YorkCarnaval de VeniseVenise
Vision graphiqueCompositionsRecherchesOmbre et lumièreGrands Projets

Catalogue : Les grands voiliers

T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T


Lire le texte



Un matin sur le fleuve

« Forêt de mâts, fûts majestueux vers le ciel
Racines dans les quilles voguant sur l’eau
Une invite au voyage, à affronter les flots
Vaillance des navires qui enfin s’éveillent… »

Avec les mots de :
Amina Idrissi....(lien vers le site)




« Sous la dictée du Fleuve

Je reviens à ta rencontre
Celle des Âmes
De la création et de la Nature
Je sais que tu m’attends
Comme j’ai la hâte au cœur
Et au corps de te retrouver

Brises de sable et de grands flots
Vagues brûlantes de vent
Où le désir se dérobe et se renouvelle
Sans cesse

Le poète me l’a dit
Tu es mon Amant
À l’heure où le Soleil
Passe tout entier de l’autre côté des persiennes
Pour laisser place à la nuit
Je plonge mon corps dans tes eaux
À la hauteur de mes hanches embellies
Sous le regard bleu de la Lune
Et balayant toutes les lois
Nos eaux se mélangent
Pour donner naissance
Aux Étoiles
Que je porte en ma chair

Au sein de ta Terre féconde
Je suis celle qui fait
Couler les mots
Dans une douce étreinte
Au bouche à bouche de l’Amour
Je suis celle qui fait pousser tes fleurs
Aime tes arbres et leur ombre
Derrière les mots que j’écris
Tu es là, toujours
J’entends le Verbe de ton Âme
De poème en poème
La marée monte et descend
Ce sont les battements de ton cœur
O sentir ta présence dans la chair du poème
Comme l’Amour qui se lève
Au passage de l’Oiseau
Folle passion, délire de Feu
Étreinte infinie du Désir

Je suis celle qui court après la Vie
Avant que le Temps ne lui fasse Signe
Qu’il est l’heure de retourner aux Origines

Je suis fille de la Voie Lactée
Née d’une Étoile Filante
Fécondée par toi
Mon Fleuve... »

Avec les mots de :
Ode©... lien « Dans l’Univers Imaginaire de Ode »




« Partir, est ce une fuite ou un nouveau départ ?
Se défaire de sa vie comme d’un jean trop étroit
Laisser toutes les questions, les blessures derrière soi,
Embarquer sans regret avant qu’il soit trop tard,
Et sans regarder derrière atteindre l’horizon.
Partir, est ce un rêve ou un désir profond ?
Imaginer sa vie comme toujours en vacances,
Voguer le nez au ciel et les cheveux au vent,
Oublier les contraintes, les chaînes et les tourments,
En cherchant dans les vagues l’espoir d’une autre chance.
Partir, est ce un défi ou un caprice mutin ?
Poursuivre les étoiles vers un nouveau destin
Vaincre ses réticences, ses angoisses et ses peurs
Pour quitter sa famille, sa ville et ses amis
Et pour, sur d'autres rives bâtir une nouvelle vie,
Appareiller un soir en faisant taire son cœur.
Partir, est ce un voilier, un avion ou un train ?
Faut il donc tout quitter pour changer de chemin ?
Ne peut on pas écrire une nouvelle page
Sans larguer les amarres, sans perdre la mémoire
Ne peut on espérer vivre d’autres histoires
Sans brûler nos souvenirs, sans partir en voyage?
Si, car nous ne pouvons partir vers d’autres lendemains
Si nous perdons en route tous nos autres matins ! »

Avec les mots de :
Katy....(lien vers Twitter)




Catalogue : "Les grands voiliers"
Ref. : 170

Format max :
jusqu'à 1,5 m en qualité photo


Tirage : 75 ex. numérotés, certifiés

Origine de l'image : Numérique

Date et lieu : 08/07/2008,
Rouen



© Patrick Vilallongue 2012-2017 - Tous droits réservés - patrick@vilallongue.com, création du site : Irina Larneva - Espace perso