PATRICK VILALLONGUE : Artiste Peintre, Photographiste, Designer
DIAPORAMAŒUVRESEXPOSITIONSBIOGRAPHIECONTACTS
CATALOGUES PHOTOSTABLEAUX / DESSINS
Tableaux à l'HuilesFusain / Mine de plombAquarelles / GouacheCroquisDe Mon PAPA

Catalogue : Croquis

T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T


Lire le texte



Femme Voluptée

« Le croquis »

« Il voulait garder d’elle, une image, une esquisse
Se souvenir de ses lignes arrondies et si pures
De son teint éclatant, ses cheveux bruns lisses.
Sur un croquis, il fit de bien pâles éraflures.

Comment exprimer sur du simple papier
Sa chaleur, sa présence, sa divine beauté
Ses courbes généreuses et si charnelles ?
Le fusain ne pourrait la récréer aussi belle.

Plusieurs fois, il s’acharna à l’imaginer
Près de son chevalet, dans sa nudité
Il pourrait la toucher de son esprit !
Oh, si seulement elle n’était pas partie !

Sur la feuille blanche, le crayon suggérait
Tous ces traits qui ont fait son bonheur,
La jeunesse, la fraîcheur et la peau dorée.
Enfin, le croquis faisait pulser son cœur. »

Avec les mots de :
Amina Idrissi....(lien vers le site)




« Pour toi ce dessin,
Le temps c’est toi,
il faut que tu saches
qu’il représente
un jardin merveilleux,
plus encore,
le temps c’est toi
qui dort à côté de moi,
c’est la main que je pose sur ton corps,
c’est le baiser sur tes lèvres ,
c’est la douceur de ta peau et tes éclats de rires.
Le dessin représenté est ta volupté. »

Avec les mots de :
Aldo locatelli - Artiste Peintre, designer....(lien vers Twitter)




« ARROGANCE CHARNELLE »

L’arrogante au pli en tenue légère
Epousée de courbes justes et rebelles
A ses reins et leur chute outrancière
Ose féminine sa volupté sensuelle
Suscitant le désir et sa beauté singulière
A l’œil viril usant son argutie charnelle

L’extravagante en demi effeuillage
De ses jambes habillées de résille
Aux jarretelles retenues en otage
Rehaussée sur ses talons aiguilles
Offre à ces mains câlines et sauvages
Son intimité qu’elles déshabillent

Psalmodie au feu des plaisirs
Et la pointe de ses seins tendus
A la bouche qui les fait frémir
Emmiellée dans la douce vertu
Elle donne en un ultime soupir
A son amant l’intégral de son nu

Dans une chambre au milieu d’un lit
Les cuisses hautes et conquérantes
Cambrée la tête à l’avant du roulis
A l’affut de flatteries abondantes
Elle s’enivre du baiser qui unit
Ses lèvres à la langue assaillante

En l’instant caressée de douceur
Renversée sur la couche drapée
Son râle brulant écrié de chaleur
Au masculin jusqu’en sa féminité
Glorifie en son corps et son cœur
La quintessence du délire éprouvé »

Texte protégé par copyright certificat 000568365
Avec les mots de :
Michel Pierron....(lien vers le blog)




Catalogue : "Croquis"
Ref. : 344

Format max :
80 x 120


Tirage : sur papier fusain

Origine de l'image : Croquis et Fusains



© Patrick Vilallongue 2012-2017 - Tous droits réservés - patrick@vilallongue.com, création du site : Irina Larneva - Espace perso