PATRICK VILALLONGUE : Artiste Peintre, Photographiste, Designer
DIAPORAMAŒUVRESEXPOSITIONSBIOGRAPHIECONTACTS
CATALOGUES PHOTOSTABLEAUX / DESSINS
Tableaux à l'HuilesFusain / Mine de plombAquarelles / GouacheCroquisDe Mon PAPA

Catalogue : Fusain / Mine de plomb

T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T
T


Lire le texte



Maria

« LA VIEILLE FEMME »

« Elle est assise sur le revers du temps
Figée de silence comme une statue
Les illusions fanées depuis longtemps
La lèvre close de mots interrompus

Elle laisse la vie enjamber ses jours
Enveloppée dans une épaisse solitude
Et l’affront d’un bruit qui l’entoure
Agace d’ennui sa constante lassitude

Le pied incertain, elle marche à tâtons
De front bas, voutée sur ses hanches
Appuyée lourde sur son vieux bâton
Le regard vide sous sa tignasse blanche

Ainsi, ses gestes toujours les mêmes
Tel, un rituel qu’elle aurait consenti
De matins tristes et des soirs blêmes
Dans un quotidien gavé de mélancolie

Son temps en recul esclave d’un passé
Que ses pensées réveillent les souvenirs
Et quand les rêves émus sont réchauffés
Vont paisible dans son cœur se rendormir

Elle attend assise sur le revers du temps
La griffe sévère qui saisira son heure
Un jour d’été, d’hiver ou de printemps
L’âme clôt quittera sa demeure. »

texte protégé par copyright certificat 000568365
Avec les mots de :
Michel Pierron....(lien vers le blog)




« Lorsque la vie sur moi aura signé sa toile,
Que le passage du temps sur mon corps sera peint,
Que mes yeux fatigués n’trouveront plus les étoiles,
Et que chaque chant d’oiseaux me paraîtra lointain,
Serais je encore capable de faire face au miroir ?
Quand le poids des années courbera ma silhouette,
Et qu’un simple escalier affolera mon cœur,
Quand mon souffle regrettera toutes mes cigarettes,
Et qu’à tout petits pas j’apprendrai la lenteur,
Serais je encore capable de rire et m’émouvoir ?
Quand mes mains déformées ne sauront plus écrire,
Quand mes cheveux blanchis ne voleront plus au vent,
Quand mes vieux souvenirs seront mon seul avenir,
Ou qu’auront disparu tous mes amis d’antan,
Serais je encore capable de rêver et d’y croire ?
Si je devais ce soir faire un vœu pour demain,
Je voudrais que les rides tout autour de mes yeux
Soient celles du sourire dans un visage serein,
Je souhaiterais que mon cœur apaisé et joyeux
Me permette d’offrir réconfort et espoir
À ceux pour qui vieillir est une malédiction.
Et j’aimerais qu’on lise dans mon sourire en coin
L’histoire d’une vie remplie de milliers d’émotions ! »

Avec les mots de :
Katy....(lien vers Twitter)




Catalogue : "Fusain / Mine de plomb"
Ref. : 362

Origine de l'image : Croquis et Fusains



© Patrick Vilallongue 2012-2017 - Tous droits réservés - patrick@vilallongue.com, création du site : Irina Larneva - Espace perso